UBS dope sa performance au troisième trimestre

La banque UBS a dégagé au troisième trimestre une rentabilité en forte hausse, tout en augmentant ...
UBS dope sa performance au troisième trimestre

UBS dope sa performance au troisième trimestre

Photo: KEYSTONE/ENNIO LEANZA

La banque UBS a dégagé au troisième trimestre une rentabilité en forte hausse, tout en augmentant ses avoirs sous gestion. Le conseil d'administration a donné son feu vert pour le versement de la deuxième tranche du dividende.

La banque aux trois clés a vu son produit d'exploitation bondir de 26,1% sur un an à 8,9 milliards de dollars (8,02 milliards de francs) entre juillet et fin septembre, alors que les charges opérationnelles ont gonflé de 10,7% à 6,4 milliards, a-t-elle détaillé mardi dans un communiqué.

L'établissement zurichois a enregistré une envolée de sa rentabilité, le résultat d'exploitation bondissant de 91,7% à 2,6 milliards de dollars. Le bénéfice net a quant à lui été multiplié par près de deux à 2,1 milliards.

Ces chiffres clés sont nettement mieux qu'anticipés par les analystes consultés par AWP.

Dans la gestion de fortune, son coeur de métier, le groupe a vu le bénéfice avant impôts enfler de 18% à 1,1 milliard de francs, porté par l'Asie et les Amériques.

Fin septembre, les avoirs sous gestion atteignaient 3807 milliards de dollars, en hausse par rapport aux 3588 milliards de fin juin.

UBS prévoit de gâter ses actionnaires. Le versement de la deuxième tranche du dividende de 0,365 dollar prévu au titre de 2019 doit intervenir le 27 novembre. La banque s'est également engagée à redistribuer son capital excédentaire et déjà mis de côté 1,0 milliard de dollars pour le dividende de cette année.

L'établissement de la Paradeplatz a par ailleurs provisionné 1,5 milliard de dollars pour d'éventuels rachats d'actions.

Avare en prévisions, le groupe a expliqué que face à la pandémie de Covid-19 des perspectives précises étaient difficiles à établir.

Il s'agit des derniers résultats présentés par le directeur général Sergio Ermotti, qui sera remplacé à partir du 1er novembre par le néerlandais Ralph Hamers. Le patron sortant doit quant à lui prendre en 2021 la présidence du conseil d'administration de Swiss Re.

/ATS