Un futur quartier près de la gare de marchandises à Bâle

Une zone proche de la gare des marchandises de Bâle sera développée et transformée en un nouveau ...
Un futur quartier près de la gare de marchandises à Bâle

Un futur quartier près de la gare de marchandises à Bâle

Photo: DR (wolf-basel.ch)

Une zone proche de la gare des marchandises de Bâle sera développée et transformée en un nouveau quartier. Ce projet pilote sera la vitrine des 'smart city', des centres urbains construits sur des terrains des CFF visant une consommation minimale des ressources.

Le gouvernement bâlois et les CFF ont signé lundi un accord de planification afin de développer en commun la zone à proximité de la gare de marchandises de Wolf, située entre la gare de Bâle et le parc St-Jacques.

Une partie de ce terrain de 16 hectares, dont les CFF sont propriétaires, ne sera plus utilisée pour des activités ferroviaires. Cette zone est déjà sous-utilisée, selon le communiqué. Les 10 hectares ainsi disponibles seront développés, ont indiqué lundi le canton de Bâle et les CFF.

C'est une première étape pour lancer la planification de l'aménagement du territoire de ce terrain. Il fait suite à une étude dévoilée fin 2017, qui avait indiqué qu'une zone mêlant habitat et bureaux était possible.

Mobilité et logistique à développer

De nouveaux arrêts de tram et de train sont prévus, tout comme de nombreux espaces verts. Des ébauches du futur quartier ont été réalisées par les cabinets d'architectes EM2N ainsi que par Christ & Gantenbein, l'équipe qui avait réalisé en 2016 l'extension du Musée national à Zurich.

Le développement de la zone commencera par l'analyse de la logistique et de la mobilité, puis d'autres thématiques suivront dès 2019.

La zone une fois développée fera partie des 'smart city', un projet développé par les CFF. Ce type de 'ville intelligente' offre 'une qualité de vie maximale pour une consommation des ressources minimales', selon les CFF.

Concrètement, les 'smart city' sont situées à proximité de pôles de mobilités, utilisent de nouvelles méthodes de construction et recourent à des énergies renouvelables.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus