Un millier de jeunes aux championnats suisses des métiers à Berne

Le plus grand championnat suisse des métiers débute mercredi à Berne. Plus de 1000 jeunes professionnels ...
Un millier de jeunes aux championnats suisses des métiers à Berne

Un millier de jeunes aux championnats suisses des métiers à Berne

Photo: KEYSTONE/OBS/DEBRUNNER ACIFER AG/

Le plus grand championnat suisse des métiers débute mercredi à Berne. Plus de 1000 jeunes professionnels montreront leur savoir-faire lors des SwissSkills 2022.

Jusqu'à dimanche, quelque 120'000 visiteurs sont attendus, ont indiqué mardi les organisateurs. De nombreux jeunes feront le déplacement: environ 64'000 enfants et adolescents se rendront sur place pour se faire une idée des métiers qu'ils pourront exercer à la sortie de l'école.

Les compétitions sont au cœur de cette grande manifestation, qui se déroule sur le site de Bernexpo. Au programme figurent 85 championnats des métiers, auxquels s'ajoutent 65 présentations de métiers.

Cette plateforme pour la formation professionnelle est importante dans la lutte contre la pénurie de main-d'œuvre qualifiée, a expliqué le conseiller d'Etat bernois Christoph Ammann devant les médias. Les SwissSkills ont en outre une grande valeur économique : selon une étude de l'Université de Berne, la dernière édition de 2018 a généré une valeur ajoutée de 35,4 millions de francs, a-t-il ajouté.

Le championnat des métiers existe sous cette forme depuis 2014. La première édition des SwissSkills s'était déjà tenue à Berne, comme l'édition de 2018. Vu l'engouement du public, une troisième édition était prévue en 2020, mais elle s'est déroulée sur plusieurs sites en Suisse sans public en raison de la pandémie.

Le président du comité d'organisation Daniel Arn a parlé de 'SwissSkills des records': septante associations professionnelles sont présentes sur place; les plus de 1000 participants viennent de près de 900 entreprises formatrices et 165 écoles professionnelles.

La cérémonie de remise des prix aura lieu samedi soir en présence du conseiller fédéral Guy Parmelin.

/ATS
 

Actualités suivantes