Une fillette de 7 ans réussit à monter dans un avion sans billet à Cointrin

L'aéroport de Genève a vécu un événement insolite dimanche. Une fillette de 7 ans, qui a faussé ...
Une fillette de 7 ans réussit à monter dans un avion sans billet à Cointrin

Une fillette de 7 ans réussit à monter dans un avion sans billet à Cointrin

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

L'aéroport de Genève a vécu un événement insolite dimanche. Une fillette de 7 ans, qui a faussé compagnie à ses parents, a réussi à passer les contrôles et à monter dans un avion sans billet. Cointrin va 'combler les failles exploitables par de tout jeunes enfants'.

La fillette a échappé à l'attention de ses parents près de la gare de Cornavin, indique Genève aéroport mardi soir dans un communiqué. Cela a dû se passer vers 13h00, précise à l'ats Bernard Stämpfli, porte-parole de Cointrin. Ce n'est qu'à 14h20 que la fugueuse a été interceptée à bord d'un avion, avant d'être remise à la police, puis à ses parents.

Une fois à l'aéroport, elle est entrée dans le secteur France, où les contrôles ne sont pas systématiques. Selon les images de surveillance, la petite fille de 7 ans a pu ensuite se faufiler parmi les nombreux voyageurs dans la zone sécurisée à accès réglementé, où le titre de transport doit être vérifié, explique Genève aéroport.

Elle a en revanche été soumise aux contrôles de sûreté et est passée par les portiques électromagnétiques. Cointrin souligne que les règles de sûreté ont été correctement appliquées. Durant toutes ces étapes, la fugueuse est, du fait de son jeune âge, 'apparemment toujours parvenue à faire croire qu'elle était avec les adultes qui la précédaient ou ceux qui la suivaient'.

Lors de l'embarquement, la fillette a utilisé sa petite taille pour éviter les voies prévues à cet effet. Après une première tentative infructueuse, elle a pu se faufiler 'dans un passage accessible seulement à un enfant de cette taille'.

Certaines failles

L'aéroport de Genève assume globalement la série d'erreurs qui, séparément, ne sont pas graves, mais qui ont mené à cet incident regrettable, a dit M. Stämpfli. Et d'ajouter qu'il y avait beaucoup d'intervenants. 'Nous n'avons pas cherché de coupables'.

Si le système actuel est efficace pour les adultes et enfants accompagnés, 'il doit potentiellement mieux tenir compte des failles dans lesquelles un jeune enfant peut se glisser', reconnaît l'aéroport. Des mesures ont déjà été mises en oeuvre après l'événement 'inédit'. Des solutions techniques sont en cours pour mieux délimiter ces cheminements et condamner les accès par lesquels un enfant pourrait se faufiler. La direction de Cointrin s'est réjouie que l'enfant ait pu être interceptée.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus