Une rame du Léman Express baptisée au nom de Sigurd Maxwell

Sigurd Maxwell, mort en mai dernier, était considéré comme 'le père du CEVA', la ligne ferroviaire ...
Une rame du Léman Express baptisée au nom de Sigurd Maxwell

Sigurd Maxwell, mort en mai dernier, était considéré comme 'le père du CEVA', la ligne ferroviaire qui reliera bientôt la ville française d'Annemasse à la gare de Cornavin. Pour honorer sa mémoire, une rame du Léman Express portera son nom. Le baptême a eu lieu lundi.

De sa femme Béatrice au conseiller d'Etat genevois Serge Dal Busco, en passant par ses premiers compagnons de lutte, tous ont souligné la pugnacité de Sigurd Maxwell et sa conviction farouche que l'avenir du transport à Genève sera ferroviaire. Il y a dix ans, pourtant, peu de personnes partageaient cet avis.

L'énergie qui animait l'ancien enseignant aura permis de faire basculer l'opinion et le monde politique en faveur de son idée. Sigurd Maxwell est même allé jusqu'à Berne, au Conseil fédéral, pour défendre sa vision. Le CEVA, un projet vieux de cent ans, a été remis au goût du jour grâce à lui.

Le directeur régional Ouest des CFF Alain Barbey lui a rendu hommage. 'Sans ce pionnier lucide, nous ne serions pas là aujourd'hui'. Surnommé 'Sig' par ses amis, Sigurd Maxwell sera le grand absent à la cérémonie d'inauguration du Léman Express, le 15 décembre. 'Il aurait été fier d'avoir réussi', a dit, émue, sa femme.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus