Une société immobilière rachète la villa Erb à Winterthour (ZH)

La villa Wolfensberg à Winterthour ZH, qui avait appartenu à Hugo Erb, ancien patron du groupe ...
Une société immobilière rachète la villa Erb à Winterthour (ZH)

Une société immobilière rachète la villa Erb à Winterthour (ZH)

Photo: KEYSTONE/WALTER BIERI

La villa Wolfensberg à Winterthour ZH, qui avait appartenu à Hugo Erb, ancien patron du groupe Erb décédé en 2003, a été vendue aux enchères jeudi. La société immobilière L+B l'a acquise pour 2,9 millions de francs. La maison en mauvais état est inhabitée depuis 2003.

Le groupe familial zurichois Erb a été mis en faillite en 2003 en laissant un trou de plus de 2 milliards de francs auprès de plusieurs dizaines de banques. Il s'agit de la deuxième plus grande faillite de l'histoire économique de la Suisse, après celle de Swissair.

Le groupe Erb a été fondé en 1920 avec la création d'un atelier de réparation à Töss (ZH), près de Winterthour. Au moment de la faillite, le conglomérat regroupait dans ses quatre holdings pas moins de 82 sociétés et employait 4900 salariés, dont 2900 en Suisse.

Le groupe réalisait un chiffre d'affaires de 4,5 milliards de francs. Il importait notamment les marques de voitures japonaises Suzuki et Mitsubishi ainsi que la coréenne Hyundai.

Escroquerie par métier

En 2014, Rolf Erb, fils de Hugo et dernier dirigeant du groupe, a été reconnu coupable d'escroquerie par métier, de faux dans les titres et de diminution effective de l'actif au préjudice des créanciers. Il a été condamné à sept ans de prison.

Il a toujours nié les faits qui lui sont reprochés et il a rejeté la culpabilité sur son père Hugo, arguant que c'est lui qui avait toujours tenu les rênes du groupe. Rolf Erb est décédé de mort naturelle le 8 avril 2017 dans le château familial du Mont-Eugène à Salenstein (TG).

Le groupe Erb avait acheté le château en 1990. La luxueuse résidence a été confisquée dans le cadre de la faillite du groupe. Le château, dont la valeur a été estimée à 35 millions de francs, a été racheté par un entrepreneur de Suisse centrale pour une somme qui n'a pas été révélée.

/ATS
 

Actualités suivantes