Unia et Syna acceptent le compromis dans la construction

Les délégués des Conférences de la construction d'Unia et de Syna ont accepté samedi le résultat ...
Unia et Syna acceptent le compromis dans la construction

Unia et Syna acceptent le compromis dans la construction

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Les délégués des Conférences de la construction d'Unia et de Syna ont accepté samedi le résultat des négociations dans le conflit de la construction. Mercredi, ce sera au tour des délégués de la Société suisse des entrepreneurs qui devra encore se prononcer.

Après 20 séances de négociation, une manifestation en juin et des journées de protestation en octobre et en novembre, une solution avait été trouvée le 3 décembre dernier. Elle prévoit le maintien de la retraite à 60 ans, moyennant des cotisations des maçons plus élevées.

La Convention nationale est renouvelée avec quelques améliorations et les salaires dans le secteur principal de la construction augmenteront de 80 francs par mois en 2019 et 2020. Les deux parties ont dû revoir à la baisse leurs revendications maximales.

Les 150 délégués de la Conférence de la construction d'Unia à Berne et les quelque 60 délégués de la Conférence de Syna à Olten ont estimé que le résultat était réaliste et une solution au conflit dans l'intérêt de l'ensemble de la branche, indiquent samedi les deux syndicats.

La Société suisse des entrepreneurs doit encore se prononcer pour que le compromis puisse entrer en vigueur. Ses délégués se réuniront mercredi pour en décider.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus