VD: opposition à la suppression d'une liaison - TGV Lyria nuance

La suppression prévue d'une liaison TGV Paris-Lausanne via Vallorbe fait réagir. Une résolution ...
VD: opposition à la suppression d'une liaison - TGV Lyria nuance

VD: opposition à la suppression d'une liaison - TGV Lyria nuance

Photo: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

La suppression prévue d'une liaison TGV Paris-Lausanne via Vallorbe fait réagir. Une résolution a été déposée au Grand Conseil vaudois. Elle s'oppose à toute déviation via Genève. TGV Lyria parle d'une refonte de l'offre qui augmentera en fait de 30%.

L'information donnée mardi par 20 minutes a suscité l'émoi. Le député socialiste Nicolas Rochat Fernandez a déposé mardi une résolution qui s'inquiète de la volonté de TGV Lyria de supprimer une des quatre liaisons Lausanne-Paris via Vallorbe et de la remplacer par une liaison via Genève dès décembre 2020.

Incompréhensible

Pour l'élu, cette décision se révèle 'incompréhensible'. La ligne Lausanne-Genève est déjà saturée aujourd'hui. En outre, la Confédération a investi des millions de francs pour optimiser le tronçon Dôle-Dijon, note Nicolas Rochat Fernandez.

Interrogé par Keystone-ATS, le Département vaudois des infrastructures se montre inquiet, tout en relevant n'avoir pas reçu d'informations officielles pour l'heure. Il souligne la valeur 'stratégique' de la ligne Paris-Lausanne-Milan.

Pas admissible

La suppression d'une des quatre liaisons Paris-Lausanne via Vallorbe ne serait 'pas admissible', relève le délégué à la communication du département, Mehdi-Stéphane Prin. Non seulement la Confédération a mis des millions pour la ligne, mais la gare de Lausanne a elle-même prévu dans ses travaux la place pour garer ces TGV.

Le Conseil d'Etat vaudois va s'activer rapidement pour obtenir des informations claires et faire connaître son opposition. Côté français, les réactions sont vives également.

Non français

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, a pris position mardi sur Twitter: 'Nous sommes totalement et unanimement opposés à cette suppression', écrit-elle.

Face à cette levée de boucliers, le directeur général de TGV Lyria, Fabien Soulet, a donné des explications écrites à Keystone-ATS. Il souligne 'la refonte complète du plan de transport'.

Offre accrue, selon TGV Lyria

Dans ce cadre, les voyageurs au départ de Lausanne disposeront d'une offre et d'une capacité nette accrue. Il y aura trois liaisons Lausanne-Paris via Vallorbe et trois liaisons Paris-Lausanne via Genève sans changement à Genève. Soit, au final, six allers-retours Paris-Lausanne au lieu de 5 aujourd'hui (4 via le Jura, 1 via Genève).

Pour Neuchâtel, le trajet Neuchâtel-Paris sera maintenu à raison de trois allers-retours quotidiens. Comme c'est le cas actuellement, note Fabien Soulet.

Travaux gênants à Lausanne

Le directeur général souligne que cette stratégie tient compte des travaux en gare de Lausanne. Selon lui, ceux-ci 'réduisent le nombre de quais disponibles et interdisent les trains de 400 m, tels que les TGV en unité multiple, ce qui rend impossible le maintien des horaires actuels'.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus