Vaccins: la Suisse a acheté trois millions de doses supplémentaires

La Suisse a pu acheter trois millions de doses supplémentaires du vaccin anti-Covid-19 de Pfizer-BioNTech ...
Vaccins: la Suisse a acheté trois millions de doses supplémentaires

Vaccins: la Suisse commande trois millions de doses supplémentaires

Photo: KEYSTONE/CYRIL ZINGARO

La Confédération veut renforcer sa campagne de vaccination contre le Covid-19. Elle a signé un nouveau contrat avec Pfizer/BioNTech portant sur plus de trois millions de doses. Elle double ainsi sa commande auprès de ce fabricant, annonce mercredi l'OFSP.

Le vaccin de Pfizer/BioNTech est administré en Suisse depuis décembre. Des doses supplémentaires seront livrées dès avril de manière échelonnée, précise l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Selon le conseiller fédéral Alain Berset, 'un million (de doses) sera déjà à disposition des cantons en avril, mai et juin'.

'Cela permet à la Suisse de renforcer sa campagne de vaccination', a ajouté le ministre de la santé sur Twitter, en saluant cette 'bonne nouvelle'.

Près de 36 millions de doses

Jusqu'à présent, la Confédération a conclu des contrats avec cinq fabricants: Moderna (13,5 millions de doses), Pfizer/BioNTech (maintenant 6 millions de doses au total), AstraZeneca (5,3 millions environ), Curevac (5 millions) et Novavax (6 millions). Soit un total d'environ 35,8 millions de doses.

Ainsi, même en cas de difficultés de livraison, un nombre suffisant de doses d'un vaccin autorisé sera garanti pour la population, souligne l'OFSP. La Confédération est toujours en négociation avec différents fabricants.

Parallèlement, Berne participe à l'initiative internationale Covax, ce qui lui permet d'accéder à des doses couvrant jusqu'à 20 % de sa population et de soutenir les pays pauvres.

Vaccination d'ici à l'été

Selon l'OFSP, toutes les personnes désirant se faire vacciner en Suisse pourront l'être d'ici à l'été. 'A condition que les fabricants livrent les doses comme prévu, que les cantons disposent de suffisamment de capacités et que les vaccins supplémentaires soient autorisés.'

Pour l'heure, Curevac et Novavax n'ont pas encore déposé de demande d'homologation, a indiqué Swissmedic à Keystone-ATS. Le vaccin d'AstraZeneca, lui, est toujours en attente de l'autorisation de l'Institut suisse des produits thérapeutiques. Interrogée dans le Tages-Anzeiger, la directrice de l'OFSP Anne Lévy a exprimé son espoir que ce vaccin reçoive prochainement le feu vert.

Swissmedic a toutefois défendu les retards sur Twitter. Pour les vaccins approuvés jusqu'ici, l'institut a obtenu des résultats significatifs d'essais cliniques de grande envergure. Ce n'est pas le cas pour celui d'AstraZeneca. Sur la base des données disponibles, la sécurité, l'efficacité et la qualité du vaccin n'ont pas pu être évaluées de manière concluante, souligne-t-il.

La Suisse subit toujours des retards dans l'approvisionnement en vaccins. Elle a reçu à ce jour 1,3 million de doses. Au total, 951'804 vaccinations ont été réalisées jusqu'à dimanche. Jusqu'ici, 332'585 personnes, soit 3,8% de la population, ont été vaccinées complètement.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus