Véritable bond de la rentabilité de la BCGE au 1er semestre

La Banque cantonale de Genève (BCGE) a signé une très bonne performance au premier semestre ...
Véritable bond de la rentabilité de la BCGE au 1er semestre

Véritable bond de la rentabilité de la BCGE au 1er semestre

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

La Banque cantonale de Genève (BCGE) a signé une très bonne performance au premier semestre. Grâce à un bénéfice net intermédiaire qualifié de 'record', l'établissement annonce un relèvement du dividende au titre de 2021.

Le résultat net s'est inscrit à 64,3 millions de francs, ce qui représente une hausse de 16,3% sur un an, indique mardi la BCGE. Le bénéfice opérationnel s'est envolé de plus de moitié (+53%) à 77,3 millions.

Ce bond de la rentabilité s'explique principalement par une forte augmentation des recettes, en hausse de 12,1% à 205,3 millions de francs. La dissolution de provisions et autres corrections de valeurs pour 5,5 millions de francs - à comparer à la constitution d'une provision de 7,7 millions au 1er semestre 2020 - a également contribué à la performance.

Les opérations d'intérêt ont permis de réaliser un résultat brut de 126,4 millions de francs, soit +3,4%. La banque a dû cependant constituer de nouvelles réserves pour risque de défaillance de client à hauteur de 22,5 millions, bien davantage que les 10,7 millions du 1er semestre 2020. Cela a conduit à un résultat net raboté de 6,9% à 103,9 millions.

En hausse de 11,4%, les revenus tirés des commissions ont atteint 65,8 millions de francs. En termes de volumes, la masse sous gestion de la BCGE a passé le seuil de 33 milliards à fin juin.

Les opérations de négoce ont permis de réaliser un produit de 17,0 millions de francs (+10,6%), tandis que les autres résultats ordinaires ont atteint 18,7 millions, contre -2,9 million il y a un an.

Les charges d'exploitation ont pris 6,5% à 125,4 millions de francs. L'établissement affirme que celles-ci demeurent bien maîtrisées, anticipant les investissements pour la numérisation, la transition énergétique des bâtiments et le recrutement, précise le communiqué.

Par rapport à fin décembre, la somme au bilan s'est étoffée de 1,4% à 27,91 milliards de francs, dont 12,38 milliards de créances hypothécaires (+3,1%) et 17,54 milliards de dépôts clientèle (+3,9%).

Pour l'exercice 2021 dans son ensemble, la direction table désormais sur un 'résultat global en progression', alors qu'elle attendait jusqu'ici une 'légère progression'. Cette progression permettra la 'croissance des fonds propres et du dividende', note la banque.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus