Wall Street rassurée sur l'ampleur de nouvelles taxes américaines

La Bourse de New York a terminé en hausse jeudi. Elle a fait preuve d'un optimisme prudent ...
Wall Street rassurée sur l'ampleur de nouvelles taxes américaines

Wall Street rassurée sur l'ampleur de nouvelles taxes américaines

Photo: KEYSTONE/AP/RICHARD DREW

La Bourse de New York a terminé en hausse jeudi. Elle a fait preuve d'un optimisme prudent après des annonces de la Maison Blanche officialisant de nouvelles taxes à l'importation tout en laissant la porte ouverte à plusieurs exemptions.

Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a gagné 0,38% à 24'895,21 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, s'est apprécié de 0,42% à 7427,95 points. L'indice élargi S&P 500 a pris 0,45% à 2738,97 points.

Les indices de la place new-yorkaise, comme depuis le début de la semaine, ont fluctué au gré des gros titres sur les taxes à l'importation d'acier et d'aluminium défendues par Donald Trump.

Le président américain a finalement signé le texte controversé en toute fin de séance. Ce dernier prévoit entre autres que le Canada et le Mexique soient exemptés des taxes 'pour le moment', en attendant de voir comment se déroule les négociations en cours sur l'Accord de libre-échange nord-américain (Aléna).

Selon un responsable de l'exécutif américain, tous les pays concernés pourront également entamer des discussions avec les Etats-Unis pour négocier, eux aussi, une éventuelle exemption.

Au-delà de la clarification que ces annonces apportent, elles apaisent les craintes d'une mise en oeuvre de barrières douanières généralisées, a relevé Karl Haeling de LBBW. 'Si toutes les exemptions se confirment, cela signifie que l'imposition des taxes pourrait au final être très limitée', a-t-il souligné.

Les investisseurs restent toutefois sur leurs gardes selon Christopher Low de FTN Financial. 'La possibilité d'une guerre commerciale les rend nerveux' et les marchés 'réagiront à toutes représailles que pourraient décider l'Europe ou d'autres partenaires commerciaux', a-t-il avancé.

/ATS
 

Actualités suivantes