Ypsomed en quête d'un remplaçant pour distribuer l'Ypsopump aux USA

Le développeur bernois de dispositifs d'injection et de gestion du diabète Ypsomed va devoir ...
Ypsomed en quête d'un remplaçant pour distribuer l'Ypsopump aux USA

Ypsomed en quête d'un remplaçant pour distribuer l'Ypsopump aux USA

Photo: KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

Le développeur bernois de dispositifs d'injection et de gestion du diabète Ypsomed va devoir se mettre en quête d'un nouveau partenaire pour la distribution prévue de sa pompe à insuline Ypsopump sur le gigantesque marché des Etats-Unis.

Le géant pharmaceutique Eli Lilly se retire en effet d'une collaboration en ce sens convenue en novembre 2020, prévoyant une commercialisation effective à partir de 2026.

Le laboratoire indianien abandonne l'idée de s'engager sur le marché des pompes à insuline au pays de l'oncle Sam pour se concentrer sur son portefeuille de médicaments, relaie Ypsomed dans un communiqué diffusé vendredi.

L'arrêt du partenariat avec Eli Lilly ne change rien au calendrier prévu pour l'homologation de l'Ypsopump, assure la firme de Berthoud. Ypsomed entend toujours présenter un dossier en ce sens à l'Agence sanitaire américaine (FDA) en seconde moitié d'année prochaine.

L'interruption aura par contre des conséquences financières sur l'exercice décalé 2022/23, plafonnées à moins de 10 millions de francs. L'objectif d'excédent d'exploitation de 90 millions en 2023/24 n'est pas menacé.

Retrait inattendu

La décision impromptue d'Eli Lilly de renoncer à la distribution de l'Ypsopump surprend les analystes, d'autant que le dispositif connaît sur le Vieux continent un succès indéniable. La firme américaine n'a de son côté pas communiqué sur le sujet.

La recherche d'un nouveau partenaire ne s'annonce pas comme une sinécure, Eli Lilly jouissant outre-Atlantique d'une position dominante sur le marché de l'insuline, relève Sibylle Bischofberger pour Vontobel. L'experte de la banque de gestion zurichoise note qu'il reste à voir si l'impact non récurrent énoncé pour l'exercice en cours demeurera bien un effet unique, mais temporise encore avant de retravailler sa modélisation

A la Banque cantonale de Zurich (ZKB), Daniel Buchta verrait bien Abbott reprendre le contrat abandonné par Eli Lilly. Ypsomed a en effet déjà noué une collaboration dans le domaine des capteurs en Europe avec le laboratoire chicagolais.

Si les analystes relativisaient la portée du retrait du partenaire américain, les détenteurs de capitaux éprouvaient des réactions épidermiques. A 10h59, la nominative Ypsomed décrochait de 16,1% à 167,80 francs, à contre-courant d'un SPI en hausse de 0,28%.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus