Zurich s'estime sur la bonne voie pour réaliser ses objectifs

Zurich Insurance (Zurich) s'estime en bonne voie pour atteindre les objectifs financiers fixés ...
Zurich s'estime sur la bonne voie pour réaliser ses objectifs

Zurich s'estime sur la bonne voie pour réaliser ses objectifs

Photo: KEYSTONE/STEFFEN SCHMIDT

Zurich Insurance (Zurich) s'estime en bonne voie pour atteindre les objectifs financiers fixés pour la période 2017-2019. Le niveau élevé des dommages consécutifs aux ouragans dans les Caraïbes et aux Etats-Unis devrait contribuer à la performance.

'Malgré des conditions de marché difficiles, nous avons développé notre groupe, amélioré notre performance, et modifié fondamentalement notre approche par rapport au service clientèle', a indiqué mercredi le directeur général de Zurich, Mario Greco, cité dans le communiqué diffusé en préambule à la journée des investisseurs.

Confiant dans la capacité de l'assureur zurichois de remplir les objectifs, M. Greco estime que l'amélioration de la performance devrait par la suite permettre d'augmenter le dividende. Zurich rappelle à ce titre que les rendements affichés au premier semestre ont dépassé ses propres objectifs.

Après six mois en 2016, l'assureur a présenté un rendement de ses capitaux propres basé sur le résultat opérationnel après impôts de 12,5%. Les économies cumulées se sont pour leur part hissées à environ 550 millions de dollars (537 millions de francs), l'objectif visé étant fixé à un montant de 1,5 milliard jusqu'en 2019.

Prix en hausse

Selon Zurich, les récentes catastrophes naturelles induiront une amélioration des prix au niveau de l'assurance commerciale. Comme précédemment annoncé, les indemnités liées aux ouragans Harvey, Irma et Maria qui ont balayé entre août et septembre les Etats-Unis et les Caraïbes, sont attendues à près de 700 millions de dollars. Après impôts, cette somme devrait avoisiner les 620 millions.

A ce montant, viendront encore s'ajouter les dédommagements consécutifs aux autres catastrophes naturelles intervenues au troisième trimestre. Zurich avait notamment mentionné les tremblements de terre au Mexique, ainsi que des tempêtes dans la région Asie-Pacifique et dans la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA).

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus