"American Bluff" a mené la danse aux 71e Golden Globes

Le brillant et loufoque "American Bluff" a mené la danse aux 71e Golden Globes, avec le prix de meilleure comédie et deux trophées pour Amy Adams et Jennifer Lawrence. Les chances françaises se sont pour leur part envolées, notamment pour "La vie d'Adèle".

"American Bluff", signé David O. Russell, était l'un des favoris de la soirée avec "12 years a slave" - sept nominations chacun. Le film du Britannique Steve McQueen, qui suit le destin d'un homme libre enlevé et réduit à l'esclavage au 19e siècle, a remporté lui le Golden Globe du meilleur drame, terrassant "Gravity", "Capitaine Phillips", "Philomena" et "Rush".

Le film de David O. Russell a offert des trophées à ses deux actrices principales, Jennifer Lawrence (second rôle) et Amy Adams (actrice de comédie). La première, robe blanche et lèvres rouge sang, avait déjà remporté l'an dernier le Globe de la meilleure actrice de comédie pour "Happiness Therapy", également signé par Russell.

Les autres grands gagnants de la soirée à mi-parcours étaient la série télévisée culte "Breaking Bad" (meilleure série dramatique et meilleur acteur pour Bryan Cranston), le film italien "La Grande Bellezza" de Paolo Sorrentino (meilleur film étranger) et le téléfilm de Steven Soderbergh "Ma vie avec Liberace" (meilleur téléfilm et meilleur acteur pour Michael Douglas).

Cate Blanchett a remporté pour sa part le Golden Globe de la meilleur actrice dramatique pour son rôle dans "Blue Jasmine" de Woody Allen. Chez les hommes, c'est Matthew McConaughey qui a décroché ce prix, récompensé pour son rôle de bellâtre texan, coureur de jupons et cocaïnomane qui se découvre atteint du virus du sida dans "Dallas Buyers Club". Jared Leto a été récompensé pour son rôle de transsexuel dans le même film.

Côté comédie, Leonardo DiCaprio a remporté le Golden Globe du meilleur acteur pour son rôle de millionnaire flambeur dans "Le loup de Wall Street". Le Mexicain Alfonso Cuaron a de son côté reçu le Golden Globe du meilleur réalisateur pour "Gravity".

Parmi les autres lauréats, Spike Jonze a remporté le meilleur scénario pour "Her", Disney a décroché le Globe du film d'animation pour "Frozen, la Reine des neiges" et Bono l'emblématique chanteur de U2, est reparti avec le Globe de la meilleure chanson ("Ordinary Love", pour "Mandela, un long chemin vers la liberté").

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes