Bill Watterson, père de "Calvin et Hobbes", honoré à Angoulême

Le dessinateur américain Bill Watterson, père de la série culte "Calvin et Hobbes", a été couronné dimanche par le Grand Prix de la bande dessinée d'Angoulême. Cette distinction est la plus prestigieuse de la BD francophone.

Le comic strip "Calvin et Hobbes", mettant en scène un petit garçon et son tigre en peluche, est l'oeuvre majeure de ce scénariste et dessinateur de 56 ans. Elle a été diffusée dans 2400 journaux. Plus de 30 millions d'albums ont été vendus dans le monde.

Les autres finalistes du Grand Prix d'Angoulême, temple du 9e art dans le sud-ouest de la France, étaient le Japonais Katsuhiro Otomo (Akira) et le Britannique Alan Moore (Watchmen).

Né William B. Watterson, le 5 juillet 1958 à Washington, le lauréat a grandi à Chagrin Falls, dans la banlieue de Cleveland. Passionné de dessin depuis l'enfance, il est engagé comme dessinateur de presse au Cincinnati Post après des études de sciences politiques. Renvoyé du journal, il essuie plusieurs échecs.

Traduit en 40 langues

Le 18 novembre 1985, l'Universal Syndicate Press publie la première planche de Calvin et Hobbes. C'est le début de l'incroyable succès de ces "strips" qui décrivent l'imaginaire de l'enfance et se moquent gentiment du monde des adultes.

Parue initialement dans 130 journaux, la série a été diffusée dans la presse du monde entier et traduite en une quarantaine de langues. Bill Watterson avait reçu, en 1992, le prix du meilleur album étranger à Angoulême.

Le Festival a par ailleurs décerné ses Fauves d'Angoulême, dont le Prix du meilleur album à "Come Prima" d'Alfred (Delcourt) et le Prix spécial du jury à "La Propriété" de Rutu Modan (Actes Sud BD).

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus