Festival KINO: grand prix à un film kazakh

Le grand prix de KINO, le premier festival consacré aux films de l'ex-URSS, a été attribué samedi soir à "Harmony Lessons" d'Emir Baigazin. La distinction a été remise au réalisateur kazakh par la comédienne Fanny Ardant lors d'une cérémonie au Cinéma Capitole à Lausanne.

Le film a été récompensé pour son éclairage saisissant sur la place et la force de l'arbitraire dans des sociétés de l'espace post-soviétique, ont indiqué les organisateurs dans un communiqué. Le prix spécial du jury a lui été attribué à "Récit" de Mikhail Segal (Russie) pour son approche perspicace, originale et littéraire de l'histoire de la Russie contemporaine.

Le prix du public est revenu au film "Love with an accent" de Rezo Gigineishvili (Russie/Géorgie). Une mention spéciale a été accordée à "In Bloom" de Nana Ekvtimishvili (Géorgie/Allemagne/France).

Deuxième édition prévue

Selon une première estimation, le festival a attiré environ 10'000 cinéphiles dans les salles des Cinémas du Grütli à Genève et à la Cinémathèque suisse à Lausanne, a indiqué à l'ats Ghislaine Heger, responsable presse de la manifestation. Outre les douze films en compétition, le public a pu découvrir des documentaires, courts métrages, participer à des tables rondes, mais aussi rencontrer des réalisateurs.

Co-fondatrice et principal mécène du festival, la Fondation Neva à Genève se réjouit du succès de cette première édition qui "permet d'envisager l'avenir de KINO avec optimisme, et de continuer à créer des ponts entre nos cultures", selon les propos de sa présidente Elena Timtchenko, citée dans le communiqué. La manifestation est également soutenue par le consulat honoraire de Russie à Lausanne.

Mis sur pied par la réalisatrice Elena Hazanov, KINO s'achèvera dimanche après dix jours de projections. Une deuxième édition est déjà annoncée. Les dates seront communiquées ultérieurement.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes