L'acteur américain Sylvester Stallone expose ses tableaux en Russie

La star hollywoodienne Sylvester Stallone, très populaire en Russie, a fait sensation dimanche dans ses nouveaux habits de peintre. "Rambo" a inauguré une exposition de ses toiles, inspirées de l'expressionnisme abstrait, au prestigieux Musée russe de Saint-Pétersbourg.

L'exposition a rencontré un succès immédiat, malgré les protestations des communistes qui ont exigé qu'elle soit interdite au motif que l'auteur avait interprété des personnages "anti-soviétiques" et tourné dans un film "pornographique".

L'interprète des personnages légendaires du cinéma d'action Rocky et Rambo, Stallone, 67 ans, est apparu tout sourire à l'ouverture de l'exposition intitulée "Sylvester Stallone. Art. 1975-2013".

"Si quelqu'un pense que ma venue ici et cette exposition sont un défi, ils ont peut-être raison. J'ai toujours lancé des défis", a déclaré l'acteur aux journalistes. "Pourquoi exposerait-on Stallone au Musée russe ? Je me suis posé la même question. Quand j'ai vu les reproductions, j'ai compris que c'était un vrai peintre", a déclaré à la presse Vladimir Goussev, directeur du Musée qui expose l'art russe à commencer par les icônes jusqu'à Malevitch et Kandinsky.

Fronde des communistes

Si les curateurs et les critiques d'art ont exprimé des opinions plutôt favorables, les communistes ont, eux, déposé une plainte en réclamant l'ouverture d'une enquête contre Stallone pour "pornographie" et "incitation à la guerre" dans ses films qui ont pourtant fait un tabac en Russie dans les années 1990, après la chute de l'URSS.

"J'espère que vous allez aimer mes peintures", a souligné l'acteur. "A part ma famille, j'aime le plus au monde l'art et si j'avais pu, j'aurais consacré ma vie à la sculpture et la peinture", a-t-il confié.

Dès l'ouverture de l'exposition, un millier de personnes faisaient la queue pour voir plus d'une trentaine de peintures de Stallone où prévaut le rouge, sa couleur préférée.

Chose inédite, le musée a organisé une "avant-première" de l'exposition pour les hommes dont la vie et le succès personnel ont été marqués par les films de Sylvester Stallone. Toney Freeman, le bodybuilder américain et ambassadeur de ce sport a été l'un des premiers visiteurs de l'exposition, selon des images de la chaîne de télévision russe NTV.

/SERVICE


Actualisé le