L'auteur du massacre d'Aurora plaidera non coupable pour démence

L'auteur présumé du massacre de 12 personnes dans un cinéma d'Aurora (Colorado, ouest des Etats-Unis) en juillet dernier veut plaider non coupable pour "démence", selon des documents déposés mardi devant la justice par ses avocats. Les avocats de James Holmes, 25 ans feront officiellement leur demande lors d'une audience le 13 mai.L'accusé avait fait irruption dans une salle de cinéma et ouvert le feu sur le public d'une séance de minuit, faisant 12 tués et des dizaines de blessés."Les avocats informent la cour que M. Holmes souhaite proposer de plaider non coupable pour cause de démence", écrit la défense du jeune homme, selon la demande, dont l'AFP a obtenu une copie.La cour devra décider si elle accepte de changer le plaider de l'accusé. A la mi-mars, ses avocats avaient affirmé ne pas être en mesure de plaider coupable ou non coupable, en raison de l'état mental de leur client.Procès évoqué auparavantMais le juge avait refusé d'attendre davantage et avait fixé une date pour le procès - entraînant de fait un plaider non coupable pour James Holmes. La date d'un éventuel procès, d'abord fixée au 5 août, a depuis été repoussée au 3 février 2014.La défense du jeune homme avait un temps caressé l'espoir de passer un accord avec le bureau du procureur, pour tenter d'éviter la peine de mort pour leur client.Mais en avril dernier, le procureur George Brauchler avait douché les espoirs de la défense en annonçant qu'il allait bel et bien requérir la peine de mort."En vertu de toutes les informations dont je dispose, il est dans mon intention de requérir que dans cette affaire, pour James Holmes, la justice ce soit la mort", a-t-il déclaré devant le tribunal.20 tués récemmentUne démence avérée, souvent avancée par la défense depuis le début de la procédure judiciaire - l'accusé était suivi par une psychiatre dans les mois précédant le massacre - pourrait permettre à James Holmes d'échapper à la peine de mort.Si le juge accepte le changement de plaider, il devra envoyer l'accusé dans un établissement spécialisé pour une évaluation de sa santé mentale. Une procédure qui peut prendre plusieurs mois.James Holmes est poursuivi pour 166 chefs d'accusation, parmi lesquels douze meurtres avec préméditation et des dizaines de tentatives de meurtre avec préméditation pour tous les blessés. Il est également poursuivi pour détention d'explosifs et d'engins inflammables.Le massacre d'Aurora avait précédé de quelques mois une autre fusillade meurtrière, le 14 décembre, dans une école élémentaire de Newtown (Connecticut, nord-est), où 20 enfants avaient trouvé la mort. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes