La Suisse décroche son ticket pour la finale de l'Eurovision

La Suisse participera à la finale du concours Eurovision de la chanson samedi à Copenhague. Le Tessinois Sebastiano Paù-Lessi, alias Sebalter, a réussi jeudi soir à passer le cap de la seconde demi-finale en interprétant "Hunter of stars" (Chasseur d'étoiles).

C'est la quatrième fois seulement depuis 2004 que la Suisse parvient à franchir l'éliminatoire de la demi-finale. La dernière fois, en 2011, la Bâloise Anna Rossinelli avait toutefois terminé dernière de la finale.

Sebalter est un auteur-compositeur de 28 ans. L'avocat tessinois avait gagné la finale helvétique début février face à six autres candidats. Avant d'entamer une carrière solo en 2012, il a notamment été violoniste dans un groupe de folk rock ayant enregistré quatre albums.

Au total, dix pays se sont qualifiés jeudi lors de la seconde demi-finale. Outre la Suisse, l'Autriche, la Slovénie, la Pologne, la Roumanie, la Norvège, la Grèce, Malte, la Biélorussie et la Finlande participeront à la finale.

Drag queen à barbe

Si les qualifications de la Pologne, Slovénie et Biélorussie sont surprenantes, celle de l'Autriche l'est moins. Le pays était représenté par Conchita Wurst, une drag queen à barbe. Le videur norvégien Carl Espen, avec sa ballade "Silent Storm" et le trio d'hommes de Grèce, un pays économiquement à genoux, qui interprétait "Rise up", figuraient également parmi les favoris.

La veille, une première volée de dix candidats avaient déjà décroché leur billet pour la finale. Parmi eux, la Russie, l'Ukraine, l'Islande, la Suède et les Pays-Bas avaient marqué les esprits.

Les points obtenus lors des deux demi-finales seront rendus publics dimanche.

La finale de samedi comptera 26 concurrents. Les cinq grands pays, l'Allemagne, la France, la Grande-Bretagne, l'Espagne, l'Italie, ainsi que le pays hôte, le Danemark, qui avait remporté ces joutes il y a un an, accèdent directement à la finale.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes