La compagne de Mick Jagger s'est pendue, assure le médecin légiste

La compagne de Mick Jagger, L'Wren Scott, s'est bien suicidée par pendaison, a confirmé le médecin légiste à New York, après l'autopsie. La styliste américaine de 49 ans avait été retrouvée morte chez elle dans le quartier de Chelsea à Manhattan, lundi, par son assistante.

"Cause de la mort, pendaison, raison de la mort, suicide", a indiqué dans un bref communiqué le médecin légiste. L'ex-mannequin d'1,93 m n'a laissé aucune note pour expliquer son geste. Elle s'est apparemment pendue avec une écharpe à une poignée de porte.

Mardi, Mick Jagger avait fait part de son incompréhension. L'Wren Scott, née Luann Bambrough, fille adoptive d'un couple de mormons de l'Utah (ouest des Etats-Unis), était la compagne du chanteur de 70 ans depuis 2001, après qu'il se fut séparé de Jerry Hall.

"Je ne parviens pas à comprendre comment mon amour et ma meilleure amie a pu mettre fin à ses jours de manière aussi tragique. On a passé de nombreuses années merveilleuses ensemble et on a bien profité de la vie", avait-il écrit sur son site internet.

"Elle avait une grande présence et son talent était admiré de tous, de moi le premier. Je ne l'oublierai jamais", avait-il ajouté. Le drame a conduit les Rolling Stones à annuler leur tournée en Australie et en Nouvelle-Zélande qui devait commencer ce mercredi. Mick Jagger est resté terré toute la journée dans son hôtel de Perth.

Les membres des Rolling Stones l'entourent de leur soutien, ont-ils communiqué. Le guitariste du groupe Keith Richards a promis aux fans australiens de revenir après l'annulation de la tournée dans ce pays à la suite du suicide de la compagne du chanteur.

Mauvaises affaires

L'Wren Scott, très glamour et sûre d'elle, était une styliste réputée aux Etats-Unis. Ses créations étaient portées par des stars comme Madonna, Angelina Jolie, Nicole Kidman ou encore Michelle Obama.

Mais sa maison basée à Londres LS Fashion Limited avait enregistré deux années consécutives de déficit en 2012 et 2011. L'Wren Scott devait présenter en février sa collection à la Fashion Week de Londres, mais avait abruptement annulé, officiellement pour des retards de production. Et elle s'apprêtait selon le "New York Times" à annoncer cette semaine la fermeture de sa maison.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes