FIFF à Fribourg: Alain Berset veut un "monde fait de nuances"

Le 28e Festival international de Films de Fribourg (FIFF) s'est officiellement ouvert en présence du conseiller fédéral Alain Berset. Catastrophes, crises et résistance sont les thèmes qui habitent près de 130 films de 46 pays au menu jusqu'à dimanche prochain.

"La diversité des modes d'expression reflète un monde fait de nuances", à une époque où les nouvelles possibilités de communication ne devraient pas se limiter à des échanges de SMS, à des commentaires de 140 caractères sur Twitter, à des "emoticons" ou encore à "un triste 'I like'", a souligné Alain Berset.

Le chef du Département fédéral de l'intérieur (DFI), en charge de la culture, a rendu hommage à la richesse du "langage du FIFF", "tout aussi universel que le SMS - mais à mille lieues de la pensée binaire, parce que tout en nuances et en finesse, parce que tout en surprises et en découvertes".

Diversité

Samedi soir en première européenne, un long métrage indien a été présenté en présence de l'équipe du film. "A prayer for rain" de Ravi Kumar raconte une gigantesque catastrophe industrielle. En 1984, une usine de pesticide d'une firme américaine a laissé échapper 40 tonnes d'isocyanate de méthyle: plus de 25'000 tués et 550'000 blessés.

Le FIFF fera voyager ses participants dans le monde entier, de l'Iran à Madagascar en passant par la Russie. En compétition internationale des longs métrages, douze films de onze pays tenteront de décrocher le prix "Regard d'or" doté de 30'000 francs. Et une compétition internationale de courts métrages aura lieu pour la première fois.

La rencontre est au coeur des vocations que se donne le festival: celle entre le public et des oeuvres de haute qualité en provenance d'Asie, d'Amérique latine, d'Afrique et d'Europe de l'Est, qui arrivent difficilement jusqu'aux écrans suisses, voire européens. Neuf des films montrés au FIFF sortiront dans les salles helvétiques.

Patrick Chesnais

Le FIFF propose également des rencontres avec des artistes, dont Patrick Chesnais dont il vient d'annoncer la visite. Parmi les célébrités figurent aussi les cinéastes belges Jean-Pierre et Luc Dardenne en section carte blanche.

/ATS


Actualisé le