Paco de Lucia inhumé: "Maître, tu quittes ta terre"

Le guitariste Paco de Lucia a été inhumé samedi dans sa ville natale d'Algésiras, dans le sud de l'Espagne. Proches, amis et admirateurs réunis dans la petite église de Notre-Dame de la Plama ont rendu un dernier hommage au musicien décédé mardi au Mexique, à 66 ans.

A l'extérieur, des centaines d'admirateurs suivaient la cérémonie sur un écran géant. Ils étaient rassemblés sous la pluie, sur une place bordée d'orangers et de palmiers.

"Nous sommes effondrés et nous ne pouvons trouver les mots pour exprimer ce que nous ressentons face à cette perte", a déclaré dans son homélie l'un des quinze prêtres présents.

A l'issue de la messe, le cercueil a été transporté dans une voiture couverte de fleurs jusqu'au cimetière de la ville. Les portes se sont ensuite fermées derrière le convoi pour un enterrement "dans la plus stricte intimité" respectant les voeux de la famille.

Milliers d'admirateurs

La dépouille était arrivée dans la nuit à Algésiras, venant de Madrid. Le cercueil a été exposé dans un élégant salon de la mairie, sous un grand Christ doré. Des milliers d'admirateurs ont afflué pour défiler devant le catafalque, dont le couple princier Felipe et Letizia.

"Maître, tu quittes ta ville. Maître, tu quittes ta terre", a crié une foule frappant en rythme dans les mains.

Lola Leon, une femme de 58 ans se souvient: "Nous habitions tous deux à la Bajadilla", le quartier populaire où est né, le 21 décembre 1947, Francisco Sanchez Gomez, devenu mondialement célèbre sous le nom de Paco de Lucia. Il a vu le jour dans une famille modeste "où jouer du flamenco était un gagne-pain", dit-elle.

Crise cardiaque

Surnommé "de Lucia" parce que c'était le prénom de sa mère, formé par son père, un chanteur de flamenco méconnu, le jeune Paco commencera dès 12 ans à jouer de la guitare, la nuit, dans les "tablaos", les salles de flamenco. Il a révolutionné ce genre traditionnel, le mêlant au jazz, à la musique classique, le métissant de multiples influences.

Le guitariste est mort mardi d'une crise cardiaque en jouant avec son fils sur une plage mexicaine. La nouvelle a profondément ému toute l'Espagne et bien au-delà.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus