Quelque 600 dessins de Hodler légués au Musée Jenisch à Vevey (VD)

Le peintre et collectionneur Rudolf Schindler remet au Musée Jenisch un ensemble de 630 oeuvres de Ferdinand Hodler. Cette promesse de legs fait du musée veveysan l'une des institutions les mieux dotées pour l'étude de l'oeuvre dessinée du peintre suisse.

Entre 1999 et 2002, Rudolf Schindler avait déjà remis en dépôt au musée une septantaine de dessins et de peintures de Ferdinand Hodler. Récemment, il y a ajouté 560 oeuvres, assorties d'une promesse de legs qui prévoit que l'ensemble entre dans le patrimoine de la ville après le décès du collectionneur qui vient de fêter ses 100 ans.

Au total, le musée reçoit 630 oeuvres, dont un moulage en plâtre de la tête de Valentine Godé-Darel, la compagne de l'artiste, une trentaine de tableaux et de très nombreux dessins. La valeur estimée de l'ensemble n'est pas dévoilée, mais un tableau de Hodler peut valoir entre 4 et 5 millions de francs et un dessin entre 5000 et 100'000 francs, calcule Julie Enckell Julliard, directrice du musée.

Achetés à la veuve de Hodler

Peintre, ancien directeur de l'Ecole d'arts visuels de Berne et Bienne et commissaire d'exposition, Rudolf Schindler (1914) collectionne les oeuvres de Hodler depuis 1956, date à laquelle il lui a consacré une exposition à Bienne. A cette occasion, il a rencontré sa veuve, Berthe Hodler, qui lui a ouvert des cartables remplis d'esquisses et de dessins.

Rudolf Schindler lui a acheté la plupart des feuilles qui constituent sa collection. A l'époque, rares étaient ceux qui s'intéressaient à l'oeuvre graphique de l'artiste, explique le musée.

Le musée organisera en été 2015 une grande exposition autour de ce legs. "Ce sera une manière de valoriser ce patrimoine important, et aussi de dire merci. Et cela va permettre de se faire une idée de la cohérence de l'ensemble", a ajouté la directrice.

Hodler à Vevey

Ferdinand Hodler n'était pas étranger à la région de Vevey. C'est de Chexbres (VD) qu'il a peint nombre de ses célèbres vues du Léman. Et c'est à Vevey qu'il viendra rejoindre sa bien-aimée Valentine Godé-Darel, qu'il accompagnera jusqu'à son décès en 1915.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus