250 migrants essayent d'entrer dans l'enclave de Melilla

Environ 250 migrants d'Afrique subsaharienne ont tenté samedi de franchir la barrière qui sépare Melilla du Maroc, ont annoncé les autorités espagnoles. Quinze d'entre eux ont réussi à pénétrer dans l'enclave espagnole.

"Un groupe de 250 migrants d'origine subsaharienne a tenté d'entrer à Melilla à toute vitesse ce matin, vers 05h00 par le poste-frontière de Beni Enzar", écrit dans un communiqué la délégation du gouvernement espagnol dans cette enclave.

"Avant l'intervention de la police, qui a fermé la barrière, les migrants ont lancé tout d'un coup un assaut massif à partir de la zone proche de cette frontière", explique le communiqué.

Quinze personnes sont ainsi parvenues à entrer à Melilla tandis que 70 autres se sont hissées sur la barrière "de laquelle on les a fait descendre les heures suivantes. Les forces marocaines s'en sont chargées", est-il précisé.

Le 14 août, environ 250 migrants d'Afrique subsaharienne avaient tenté de franchir la barrière qui sépare l'enclave de Melilla du Maroc, après plusieurs tentatives les jours précédents. Deux jours plus tôt, environ 750 migrants avaient essayé d'entrer dans le territoire espagnol depuis le Maroc, dont 80 avec succès.

Le nombre d'immigrants clandestins qui tentent de gagner l'Espagne ou l'Italie a fortement augmenté ces derniers mois. Madrid a appelé l'UE pour contenir les vagues d'immigrants se pressant aux portes de Melilla et de Ceuta, les deux seules frontières terrestres entre le continent africain et l'Europe politique.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus