Afghanistan: le retrait des soldats français débutera en juillet

L'armée française a essuyé samedi ses premières pertes en Afghanistan depuis l'élection de François Hollande à la présidence de la République le 6 mai. Quatre soldats ont été tués et cinq autres blessés, dont trois grièvement, dans la province de Kapisa, dans l'est du pays.Le chef de l'Etat a confirmé dans la journée sa décision de retirer dès cette année la plupart des 3400 militaires français toujours déployés en Afghanistan, soit deux ans avant la date prévue par l'OTAN. Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, se rendra pour sa part en Afghanistan dès dimanche. /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus