Armes chimiques: une Néerlandaise pour diriger la mission ONU-OIAC

Le secrétaire général de l'ONU a décidé de nommer la Néerlandaise Sigrid Kaag pour diriger la mission entre l'ONU et l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC). Cette mission conjointe est chargée d'éliminer l'arsenal chimique syrien.

M. Ban Ki-moon a adressé dimanche une lettre en ce sens au Conseil de sécurité qui devrait donner son aval mercredi à cette nomination, selon des diplomates.

Le Conseil a autorisé vendredi dernier la création de la mission conjointe proposée par M. Ban, qui doit être dirigée par un "coordinateur spécial", en l'occurence une coordinatrice.

Cette mission doit comprendre une centaine d'hommes à effectif plein et être basée à Damas, avec une base arrière à Chypre.

Elle est chargée de détruire les armes chimiques syriennes d'ici au 30 juin 2014, conformément à une résolution adoptée fin septembre par le Conseil. Une première équipe d'experts des deux organisations est sur place depuis le 1er octobre et a commencé le démantèlement de l'arsenal. Sigrid Kaag est depuis 2010 sous-secrétaire générale au Programme des Nations unies pour le développement.

Depuis qu'elle a rejoint l'ONU en 1994 venant du ministère néerlandais des affaires étrangères, elle a notamment occupé des postes à l'UNICEF (comme directrice régionale pour le Proche-Orient de 2007 à 2010), à l'UNRWA (agence pour l'aide aux réfugiés palestiniens) et à l'Organisation internationale pour les migrations.

Agée de 52 ans, elle parle anglais, français, allemand et arabe. L'OIAC, lauréate du Prix Nobel de la Paix 2013, a son siège à La Haye.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus