Au moins trois morts lors d'un putsch qui isole le pays

Au moins trois personnes ont été tuées au Mali lors d'un coup d'Etat contre le président Amadou Toumani Touré. Annoncé par des militaires, il a suscité une vague de condamnations à l'étranger. Les frontières ont été fermées et un couvre-feu nocturne est décrété."Le président est bien à Bamako, dans un camp militaire d'où il dirige le commandement", a affirmé à l'AFP une source militaire loyaliste, ce qu'a confirmé un membre de l'entourage de M. Touré, précisant qu'il était avec des membres de la garde présidentielle. Tous ont rejeté des rumeurs le donnant réfugié dans une ambassade étrangère ou en route pour un pays voisin. /SERVICE


Actualisé le