Aux Etats-Unis, un lycéen blesse deux élèves et se suicide

Deux élèves ont été blessés vendredi lors d'une fusillade dans un lycée du Colorado, aux Etats-Unis. Le tireur s'est donné la mort. Cette agression est survenue la veille du premier anniversaire du massacre de 20 enfants dans une école de Newtown qui avait traumatisé l'Amérique.

Un jeune homme armé d'un fusil de chasse a fait irruption vendredi matin au sein de l'"Arapahoe High School", un lycée de 2200 élèves situé à Centennial, une ville de la banlieue sud de Denver. Le lycéen a blessé par balles deux élèves avant de se donner la mort.

"Le suspect a été retrouvé à l'intérieur de l'école et il est manifestement mort d'un suicide par balles", a déclaré à la presse Grayson Robinson, shérif du comté d'Arapahoe. "Je pense qu'il savait que les officiers étaient sur le point de l'arrêter. A mon avis, il s'est suicidé, car il savait qu'il était encerclé", a-t-il ajouté.

"La fusillade était le résultat d'une vengeance de la part du tireur, en raison d'une confrontation (antérieure) ou d'un désaccord avec un professeur", a expliqué le shérif qui s'est refusé à identifier le tireur. Les enquêteurs ont également découvert deux cocktails Molotov, dont un seul a été déclenché par le tireur.

"Etat critique"

La blessée la plus gravement atteinte est une adolescente de quinze ans, hospitalisée dans "un état critique", a précisé M. Robinson. L'autre blessé, dont ni l'âge ni le sexe n'ont été précisés, n'a été que légèrement touché et a pu quitter l'hôpital dans l'après-midi.

Les images des télévisions locales montraient des grappes d'élèves évacuant l'établissement dans le calme, ou alignés dans le stade du lycée, couvert de neige.

Des précédents

Centennial est situé à quelques kilomètres d'Aurora, où une fusillade dans un cinéma avait fait douze morts en 2012. La ville est très proche du lycée de Columbine, où treize étudiants avaient été tués par deux élèves en 1999.

La fusillade survient en outre à la veille du premier anniversaire de celle de Newtown (Connecticut, est). Elle avait fait 26 morts, dont 20 enfants, dans une école primaire le 14 décembre 2012.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus