Bangladesh: arrestation du propriétaire de l'immeuble effondré

Le propriétaire de l'immeuble du Bangladesh qui s'est effondré mercredi sur ses occupants, faisant plus de 370 morts, a été interpellé dimanche, a rapporté la police. Il s'apprêtait à passer en Inde. Le bilan du drame pourrait s'alourdir, 900 personnes étant toujours portées disparues.Mohammed Sohel Rana, un dirigeant du mouvement de jeunesse de la Ligue Awami au pouvoir, a été interpellé par le bataillon d'action rapide, unité d'élite de la police, dans la ville frontalière de Benapole, a dit le chef de la police du district de Dacca.Un industriel espagnol, co-propriétaire d'un atelier de confection dans l'immeuble qui s'est effondré dans la banlieue de Dacca, capitale du Bangladesh, est lui considéré comme l'un des principaux suspects dans l'enquête sur la catastrophe, a annoncé la police qui le recherche.Il est directeur général d'une société installée sur plus de 2000 m2 dans l'immeuble effondré, selon le site internet de la société."Homicide par négligence"Les propriétaires de quatre autres sociétés et lui sont visés par une enquête préliminaire pour "homicide par négligence", un crime passible de cinq ans de prison, selon un responsable de la police.Des rescapés ont raconté que des ouvriers travaillant au sein du bâtiment s'étaient publiquement inquiétés la veille de fissures, mais leurs employeurs les ont forcés à embaucher mercredi, ignorant leurs mises en garde.Le partenaire de l'Espagnol en affaires a été arrêté samedi avec deux autres propriétaires d'ateliers, a fait savoir un porte-parole de la police de Dacca.Encore 4 personnes sauvéesDepuis la catastrophe, environ 2500 personnes ont pu être sauvées des ruines de l'immeuble. Quatre personnes ont été sorties vivantes des décombres dimanche matin et les sauveteurs ont engagé une course contre la montre pour libérer d'autres survivants piégés sous les gravats. La catastrophe a fait au moins 376 tués et 1200 blessés. /SERVICE


Actualisé le