Belgique: un mort et 17 blessés dans un accident de train

Une personne a trouvé la mort et 17 ont été hospitalisées samedi près de Gand, en Belgique, après le déraillement et l'explosion de plusieurs wagons-citernes. Le convoi contenait un produit chimique liquide inflammable et très toxique car il dégageait un gaz proche du cyanure.Les dix-sept blessés ont été hospitalisés, victimes d'émanations toxiques. Une enquête est en cours pour déterminer les causes du décès de la dix-huitième victime. L'accident s'est produit dans la nuit vers 02h00 entre les localités de Schellebelle et Wetteren. Six des treize wagons du train ont déraillé et deux se sont couchés. Le choc a provoqué une explosion, puis une lame de feu s'est propagée sur plusieurs centaines de mètres.Citernes d'acrylonitrile en feuLes flammes ont pris dans trois citernes transportant de l'acrylonitrile, un produit chimique liquide inflammable utilisé pour les matières plastiques. Le gaz dégagé est proche du cyanure, ont indiqué les experts.Un plan catastrophe a été immédiatement déclenché. Un périmètre de sécurité de 500 mètres autour du lieu de l'accident a été établi et près de 300 personnes ont été évacuées.Incendie éteintL'incendie a été éteint en fin de journée. Les pompiers ont décidé de laisser brûler les wagons de manière contrôlée pour éviter que l'eau ne provoque un dégagement de vapeurs toxiques. Les riverains évacués ne pourront pas réintégrer leur domicile samedi soir et passeront la nuit dans des centres d'hébergement.Les causes de l'accident n'ont pas encore été déterminées. Les wagons ont déraillé sur un aiguillage pendant un changement de voies après le passage d'une zone de travaux et l'hypothèse de la vitesse a été avancée.Le train venait des Pays-Bas et se rendait à Gent-Zeehaven, le port maritime de Gand. Le trafic ferroviaire a été interrompu entre Schellebelle et Wetteren et des perturbations sont attendues durant deux jours. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes