Benoît XVI condamne refus de Dieu et violence religieuse

Le pape Benoît XVI a dénoncé toute violence au nom de Dieu comme une "maladie" de la religion, lundi soir lors de la célébration de Noël dans la basilique Saint-Pierre. A Bethléem, le patriarche latin de Jérusalem, Mgr Fouad Twal, a appelé à oeuvrer pour la paix et la réconciliation au Moyen-Orient "meurtri"."Aujourd'hui, a remarqué Benoît XVI, des courants de pensée répandus soutiennent" (...) que "les religions, en particulier le monothéisme, seraient la cause de la violence et des guerres. Il conviendrait avant tout de libérer l'humanité des religions. Le monothéisme, la foi dans le Dieu unique, serait tyrannie, cause d'intolérance". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes