Catherine Ashton a rencontré l'ex-président égyptien Mohamed Morsi

La cheffe de la diplomatie de l'Union européenne Catherine Ashton a rencontré l'ancien président égyptien Mohamed Morsi, destitué par l'armée le 3 juillet. La rencontre a duré deux heures et a permis des discussions "approfondies", selon sa porte-parole.

Maja Kocijancic, la porte-parole de Catherine Ashton, n'a pas indiqué le lieu de la rencontre. Le ministère de l'Intérieur a déclaré samedi que Mohamed Morsi, retenu par l'armée depuis sa destitution et officiellement mis en détention la semaine dernière, devrait être transféré à la prison Torah au Caire où se trouve déjà l'ancien président Hosni Moubarak.

Catherine Ashton a tenté une nouvelle médiation lundi entre les autorités égyptiennes et les Frères musulmans, dont est issu Mohamed Morsi, mais les deux camps sont restés sur leurs positions après les affrontements du week-end, durant lesquels 80 membres de la confrérie ont été tués.

Rencontre avec Sissi et ElBaradei

Catherine Ashton est la première responsable occidentale de haut niveau à se rendre en Egypte depuis les affrontements du week-end qui ont fait 80 morts. Elle a notamment rencontré lundi le chef de l'armée et ministre de la Défense, le général Abdel Fattah al Sissi, qui a piloté la destitution de Mohamed Morsi.

La diplomate s'est également entretenue avec le président par intérim, Adly Mansour, le vice-président par intérim Mohamed ElBaradeï et le ministre des Affaires étrangères par intérim, Nabil Fahmy.

Avant ces rencontres, sur lesquelles aucun détail n'a été officiellement donné dans l'immédiat, Catherine Ashton a précisé qu'elle demanderait la mise en oeuvre d'un "processus de transition totalement ouvert". Elle souhaite y voir intégrer tous les partis politiques, y compris les Frères musulmans.

/SERVICE


Actualisé le