Chine: Amnesty dénonce la hausse des violentes expulsions foncières

Les violentes expulsions foncières connaissent une hausse préoccupante en Chine, s'inquiète Amnesty International (AI). L'organisation dénonce dans un rapport rendu public jeudi la collusion généralisée des autorités avec des promoteurs sans scrupules.Ces deux dernières années, selon l'ONG, un nombre croissant de Chinois ont été forcés d'abandonner leurs terres ou leur domicile, aussi bien dans les zones rurales qu'urbaines. Ils ont parfois été frappés, emprisonnés voire tués lorsqu'ils ont essayé de s'y opposer. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus