Chute d'un hélicoptère sur un pub écossais: victimes piégées

Un hélicoptère s'est écrasé sur un pub bondé de Glasgow en Ecosse, a rapporté la BBC sur son site internet. Plusieurs personnes ont été piégées, selon les services d'urgence. Les secouristes étaient toujours à pied d'oeuvre dans la nuit pour tenter de les retrouver.

Un responsable des pompiers, Lewis Ramsay, a indiqué à la presse que les sauveteurs "avaient des contacts" avec des gens se trouvant à l'intérieur du bâtiment, alors qu'une quinzaine de véhicules de du feu se trouvaient sur les lieux. "L'opération de sauvetage se poursuit", a dit la responsable de la police, Rose Fitzpatrick.

L'hélicoptère, qui s'est écrasé sur le toit de l'établissement alors que des dizaines de clients assistaient à un concert, n'a pas explosé et ne semble pas non plus avoir pris feu. Selon les services d'urgence, une centaine de personnes se trouvaient à l'intérieur du pub pour écouter un concert, à l'occasion de la fête de St Andrew, fête nationale écossaise, au moment de l'accident.

Des images des lieux montraient l'hélicoptère pris dans le toit du pub, lequel était entouré par des dizaines de véhicules d'urgence. La police écossaise a précisé que deux officiers de police et un pilote civil se trouvaient à bord de l'hélicoptère, qui s'est écrasé sur le toit du pub à 23h25 heure suisse.

Morts probables

"Etant donné l'ampleur de l'accident, nous devons tous nous préparer à l'éventualité qu'il y ait des morts", a indiqué le Premier ministre écossais Alex Salmond. "Je peux confirmer qu'il y a un certain nombre de victimes mais il est trop tôt, à ce stade, pour fournir davantage de précisions", a déclaré une responsable de la police.

"Nous étions en train de plaisanter, disant que l'orchestre qui jouait faisait s'effondrer le toit, quand soudain le toit a bel et bien commencé à tomber et quelqu'un s'est mis à hurler", a témoigné à la BBC Grace MacLean, qui se trouvait dans le pub au moment de l'accident. "Le pub a été envahi par la poussière et on ne pouvait rien voir, on ne pouvait pas respirer", a-t-elle raconté.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes