Colonies: Israël annonce plus de 1800 nouveaux logements (ONG)

Israël a annoncé vendredi la construction de plus de 1800 nouveaux logements à Jérusalem-Est et en Cisjordanie, selon l'ONG israélienne La Paix maintenant. Cette décision est intervenue au moment où le secrétaire d'Etat américain John Kerry tente de parvenir à un projet d'accord entre Israéliens et Palestiniens.

Le ministère du Logement a publié des plans pour la construction de 1076 logements à Jérusalem-Est annexée et de 801 logements en Cisjordanie occupée, a déclaré un porte-parole de l'ONG, Lio Amihaï. "Nombre de ces logements seront construits dans les colonies d'Efrat et Ariel, en Cisjordanie, et dans les quartiers de Ramat Shlomo, Ramot et Pisgat Zeev à Jérusalem-Est", a-t-il précisé.

Quelque 350'000 colons juifs vivent dans les implantations de Cisjordanie, outre 200'000 Israéliens habitant des quartiers de colonisation à Jérusalem-Est occupée et annexée. La communauté internationale considère la colonisation des Territoires occupés comme illégale.

M. Kerry a déclaré à plusieurs reprises que les Etats-Unis considéraient la colonisation comme "illégitime". Le secrétaire d'Etat américain a quitté en début de semaine le Proche-Orient après quatre jours de discussions intensives sans avoir réussi à rallier Israël et les Palestiniens à son plan de paix.

Boycott évoqué

Les Palestiniens ont eux à plusieurs reprises averti que la poursuite de la colonisation compromettait les pourparlers.

"Ceci doit inciter la communauté internationale à couper tous les liens avec l'occupation israélienne, y compris les compagnies et les institutions impliquées dans la colonisation de la Palestine", a déclaré vendredi le chef de la délégation palestinienne, Saëb Erakat, en référence à la progression des initiatives de boycott, en particulier en Europe.

Pessimisme

Une écrasante majorité d'Israéliens estiment que les négociations en cours avec les Palestiniens sous l'égide des Etats-Unis n'aboutiront pas à un accord de paix, selon des sondages publiés vendredi.

Une majorité absolue - 73 % selon "Maariv", près de 70 % selon "Israël Hayom" - d'Israéliens refusent par ailleurs de renoncer à une présence de l'armée israélienne dans la vallée du Jourdain, un élément-clé des propositions de M. Kerry.

/ATS


Actualisé le