Des drapeaux, des fleurs, des accolades: Boston panse ses plaies

Des chiens à caresser, des donneurs d'accolades ou des psychologues volontaires: devant le mémorial dressé près de la ligne d'arrivée du marathon, les Bostoniens traumatisés par l'attentat rendent hommage aux victimes, mais trouvent aussi du réconfort."On a commencé mardi dernier avec trois drapeaux américains et puis les gens n'ont plus arrêté d'apporter des fleurs, des peluches, toutes sortes de choses", confie Kevin Brown. Ce vieil homme s'est porté volontaire pour recueillir les objets en hommage aux victimes. /SERVICE


Actualisé le