Des marches de ras-le-bol de la crise samedi à Madrid

Préparées depuis des mois dans plusieurs régions d'Espagne, des marches contre le chômage, les abus bancaires ou encore les coupes budgétaires devaient converger samedi à Madrid, ont affirmé la veille les organisateurs de l'événement. Ils attendent des milliers de personnes.

"Six marches pour la dignité" rejoindront la gare d'Atocha, dans le centre de Madrid. Les responsables des quelque 300 organisations participantes affirment que des centaines de bus et au moins quatre trains ont été affrétés. Les autorités régionales ont prévu un dispositif policier de quelque 1700 hommes.

Tous devraient défiler sur une grande artère de la ville sous les slogans: "Non au paiement de la dette. Plus une seule coupe. Sortez les gouvernements de la troïka. Pain, travail et un toit pour tous et toutes".

Deux grèves

L'austérité sans précédent appliquée par le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy depuis son arrivée fin 2011 pour réduire les déficits et la dette du pays a provoqué deux grèves générales en 2012 avec des centaines de milliers de personnes dans la rue.

La mobilisation s'est par la suite essoufflée, soutenue surtout par les secteurs de l'éducation et la santé, sévèrement touchés par les économies de 150 milliards d'euros sur trois ans annoncées en 2012.

Dans les sondages, les Espagnols ont montré leur rejet de la politique d'austérité et dénoncent le chômage qui touche plus d'un actif sur quatre.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes