Deux morts dans des affrontements entre police et manifestants

Le souffle de la contestation face à l'armée ne faiblit pas en Egypte, à moins de dix jours du premier scrutin législatif depuis le départ d'Hosni Moubarak. Deux manifestants sont morts et plus de 750 ont été blessés au cours de violents affrontements entre police et manifestants.Des médecins ont successivement annoncé la mort d'un jeune homme de 23 ans, qui a reçu une balle dans la poitrine au Caire, puis celle d'un autre jeune, âgé de 25 ans, touché par une balle en caoutchouc à Alexandrie. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes