Cinq morts dans des pluies diluviennes en Bosnie et en Serbie

Cinq personnes ont trouvé la mort dans des inondations en Bosnie et en Serbie voisine, où des pluies diluviennes tombent sans discontinuer depuis trois jours. Quelque 135'000 foyers sont privés d'électricité en Serbie et 65'000 autres en Bosnie.

Selon la police, un homme a été tué dans l'écroulement d'une partie de sa maison envahie par les eaux à Dvorovi, dans la région de Bijeljina (nord-est). Une seconde personne, gravement malade, est morte à Maglaj (nord). Les secours n'ont pu accéder à cette ville entièrement sous les eaux, et accessible uniquement en bateau pneumatique. Trois personnes, dont un secouriste, se sont noyées en Serbie.

Des hélicoptères de l'armée et de la police ont repris vendredi matin l'évacuation de la population de cette ville et de Doboj (nord). La Croatie voisine a également dépêché deux hélicoptères dans cette zone.

Des milliers d'habitants de ces deux localités, particulièrement touchées par les inondations, sont piégés dans leurs immeubles. Ils sont dépourvus d'électricité et d'eau potable.

A Banja Luka (nord), la rivière de Vrbas a quitté son lit dans la nuit de jeudi à vendredi. Elle a inondé plusieurs quartiers où la protection civile évacuait la population. Des glissements de terrain ont été signalés à travers le pays.

Domiciles submergés

Plus de 7000 personnes ont été évacuées de leurs domiciles submergés par les eaux. Tandis que plusieurs milliers d'autres sinistrés attendaient d'être délivrés par les secouristes.

Un premier avion russe, avec à son bord 76 secouristes et de l'aide humanitaire, a atterri vendredi à Nis, dans le sud de la Serbie. Un deuxième avion était attendu dans la journée, de même qu'une équipe de secouristes venant de la Slovénie.

La Bosnie et la Serbie ont proclamé jeudi l'état d'urgence. Les deux pays subissent des intempéries provoquées par des pluies diluviennes, un phénomène qu'ils n'ont plus connu depuis 120 ans.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes