Deux policiers attaqués à la hachette par un converti à New York

Deux jeunes officiers de la police de New York, aux Etats-Unis, ont été blessés, dont un grièvement, par un homme qui les a agressés jeudi à l'aide d'une hachette. Le suspect a ensuite été été abattu. "C'était une attaque terroriste", a déclaré vendredi le chef de la police.

L'homme, un noir de 32 ans, s'était converti à l'islam il y a deux ans. Il n'avait pas de casier judiciaire à New York, mais avait été arrêté à six reprises en Californie, en 2003 et 2004, apparemment pour des affaires de drogue. Il avait été renvoyé de l'armée en 2003, a pour sa part indiqué le responsable des enquêteurs de New York.

"Les loups solitaires sont un souci croissant", a reconnu le chef de la police. Il a lancé un appel au public, pour essayer d'obtenir un maximum de renseignements dans le cadre de l'enquête en cours.

Déclarations antigouvernementales

La police a fouillé dans l'ordinateur du suspect et y a découvert sur les réseaux sociaux des déclarations antigouvernementales, anti-Occident, et parfois anti-blanc, a aussi déclaré l'enquêteur. Il était allé plus récemment sur des sites Internet traitant d'Al-Qaïda, de l'Etat islamique et des islamistes somaliens shebab.

Il avait aussi consulté les informations sur les attaques au Canada, où une autre attaque d'un converti solitaire a tué lundi un militaire dans une ville du Québec, et celles concernant un homme ayant récemment sauté au-dessus des grilles de la Maison-Blanche.

"Il semble que c'était quelque chose à quoi il pensait depuis un certain temps, et il y pensait avec plus d'intensité ces derniers jours", a ajouté l'enquêteur.

Passante blessée

Armé d'une hachette, l'homme avait attaqué jeudi après-midi sans un mot un groupe de quatre jeunes policiers débutants en patrouille dans une rue de l'arrondissement du Queens à New York. Il en avait blessé un grièvement à la tête, qui était toujours hospitalisé dans un état grave vendredi.

Il en avait ensuite attaqué un deuxième, légèrement blessé au bras, avant d'être abattu, sept secondes après le début de son attaque, par les deux autres policiers. Une passante a également par accident été blessée par balle, et hospitalisée dans un état grave.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes