Deuxième cas confirmé en France de virus proche du SRAS

Un deuxième cas de coronavirus, un nouveau virus proche du SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) a été confirmé en France, a annoncé le ministère de la Santé dans la nuit de samedi à dimanche. Au total 30 cas ont été notifiés à l'OMS dans le monde et 18 personnes sont décédées.Le deuxième cas en France concerne l'homme qui a partagé la chambre du premier malade - un homme de 65 ans ayant voyagé à Dubaï - pendant quatre jours à Valenciennes, alors que la pathologie respiratoire n'avait pas encore été détectée.Le nouveau coronavirus - nCoV dans le jargon médical - a été détecté pour la première fois à la mi-2012. Des cas d'infection par ce nouveau coronavirus avaient jusqu'ici été découverts en Arabie saoudite, en Jordanie, au Royaume-Uni et en Allemagne.Sur les 18 personnes décédées de la maladie, 11 se trouvaient en Arabie saoudite, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).Informations lacunairesL'OMS ne dispose pas d'assez d'informations pour parvenir à des conclusions sur le mode et la source de transmission du coronavirus. Mais elle avait appelé à la vigilance à l'égard de cette grave infection respiratoire.Elle avait indiqué le mois dernier travailler avec des experts internationaux et des pays où des cas ont été enregistrés pour évaluer la situation.Une épidémie de SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) a causé la mort de plus de 800 personnes en Chine en 2003, déclenchant une alerte sanitaire à l'échelle mondiale. Le nouveau virus est cependant différent du SRAS, notamment parce qu'il provoque une insuffisance rénale rapide. /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus