Diplomates polonais expulsés de Russie

Les autorités russes ont annoncé lundi l'expulsion de diplomates polonais, en représailles à celle de leurs homologues russes par Varsovie. Elles ont évoqué des "activités incompatibles avec leur statut", un terme faisant généralement référence à des activités d'espionnage dans le jargon diplomatique.

Moscou ne précise ni la date ni le nombre de responsables expulsés. Le ministère a également ajouté avoir pris cette mesure en réaction à l'expulsion récente de diplomates russes de Pologne. "Malheureusement, les autorités polonaises ont pris cette mesure inamicale et infondée. Suite à cela, la partie russe a pris les mesures de rétorsion adéquates", selon le communiqué.

Des médias russes avaient fait état mi-octobre, puis mi-novembre de l'expulsion de diplomates russes, accusés d'espionnage. Et dimanche, les médias russes avaient également annoncé l'arrestation et l'expulsion de l'ancien député letton Alexeï Kholostov sur la base d'accusations d'espionnage.

Allemande aussi expulsée

La veille, une source au ministère allemand des Affaires étrangères avait indiqué à l'AFP qu'une collaboratrice de l'ambassade d'Allemagne à Moscou avait été expulsée à la demande des autorités russes. Selon "Der Spiegel", la Russie aurait pris cette décision pour répondre à l'expulsion par Berlin d'un diplomate russe ayant travaillé au consulat général à Bonn, dans l'ouest de l'Allemagne.

La Russie et l'Occident traversent leur pire crise depuis la fin de la Guerre froide en raison du conflit en Ukraine. La montée des tensions avec la Russie inquiète particulièrement les pays de l'ex-bloc socialiste entrés ces dix dernières années dans l'Union européenne et l'Otan.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes