Dix-huit personnes enlevées et tuées en Irak

Les cadavres de 18 personnes enlevées quelques heures auparavant par des hommes en uniformes militaires ont été retrouvés vendredi au nord de Bagdad, selon des responsables médicaux et de sécurité. Parmi les victimes se trouvent deux chefs tribaux, quatre policiers et un commandant de l'armée.

Les 18 corps portaient des traces de balles à la tête et à la poitrine, et ont été retrouvés dans une zone agricole à l'abandon près de Tarmiya, ont indiqué ces sources.

Les ravisseurs, qui se déplaçaient dans des véhicules aux couleurs de l'armée, avaient expliqué aux familles des victimes que ces dernières devaient être interrogées dans le cadre de diverses enquêtes, selon les mêmes sources.

Pire exécution

Il s'agit de la pire exécution de ce genre ces derniers mois en Irak, qui renoue avec les méthodes fréquemment utilisées par les groupes armés au pic des violences interconfessionnelles, en 2006-2007.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes