Dix personnes meurent dans des bombardements à Donetsk

Dix personnes ont été tuées mercredi dans des bombardements à Donetsk, bastion des séparatistes prorusses dans l'est de l'Ukraine. Des obus ont touché une école le jour de la rentrée et un taxi collectif, a indiqué l'administration régionale.

Il s'agit du bilan journalier le plus lourd parmi les civils depuis l'entrée en vigueur, le 5 septembre, du cessez-le-feu conclu entre Kiev et les insurgés de l'Est, avec la participation de la Russie et de l'OSCE.

Quatre adultes ont été tués et huit blessés lorsqu'un obus a explosé à 10h00 près d'une école située dans le district Kievski, à quatre kilomètres de l'aéroport, théâtre d'intenses combats ces derniers jours.

Au moment de la chute de l'obus, 238 personnes se trouvaient sur le territoire de l'école, dont 70 enfants à l'occasion de la rentrée scolaire. Celle-ci a lieu un mois plus tard que dans le reste du pays. Les vitres ont été soufflées par des éclats d'obus.

La mairie avait auparavant fait état de six blessés dans cette école en précisant que les enfants étaient descendus dans une cave et n'avaient pas été touchés. Six autres personnes ont été tuées et une blessée dans un taxi collectif touché par une roquette, a précisé l'administration dans un communiqué.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes