Elizabeth II reçoit le président irlandais, une première

La reine Elizabeth II a accueilli mardi le président irlandais Michael D. Higgins pour une visite d'Etat historique au Royaume-Uni. L'événement, une première, près d'un siècle après l'indépendance de l'Irlande, consacre la normalisation entre les deux Etats voisins.

Au premier jour de sa visite, le président irlandais a "célébré", devant les deux chambres du Parlement de Westminster, l'"amitié chaleureuse" entre les deux pays.

"Je suis ici à un moment où nos deux îles sont parvenues à des relations proches et chaleureuses qui semblaient autrefois impossibles", s'est félicité ce poète et ancien ministre de la Culture.

"J'attends avec confiance un avenir dans lequel cette amitié pourra grandir encore davantage et de façon plus productive", a-t-il ajouté. "Nos deux pays peuvent tirer une fierté immense des progrès de la cause de la paix en Irlande du Nord".

"Il y a bien sûr encore un chemin à parcourir, la route d'une réconciliation durable et créatrice, et nos deux gouvernements ont la responsabilité partagée d'encourager et de soutenir ceux qui ont besoin de terminer le voyage vers une paix permanente et constructive", a-t-il dit.

Geste spectaculaire

Le président irlandais, dont le rôle est essentiellement honorifique, est déjà venu à plusieurs reprises en Grande-Bretagne depuis sa prise de fonctions en novembre 2011. Mais il n'avait jamais eu droit à une visite d'Etat, qui constitue une occasion exceptionnelle pour laquelle Londres déploie pompe et cérémonie.

Michael D. Higgins était attendu en soirée pour un dîner au château de Windsor, temps fort de sa visite, en présence notamment de l'ancien responsable de l'Armée Républicaine Irlandaise (IRA), Martin McGuinness.

L'invitation lancée par la reine à ce catholique de 63 ans qui a combattu la domination britannique pendant les "troubles" en Irlande du Nord est hautement symbolique.

Ancien négociateur du processus de paix dans cette province, dont il est aujourd'hui le vice-Premier ministre, M. McGuinness avait rencontré Elizabeth II une première fois à Belfast en 2012. La souveraine lui avait serré la main, scellant une réconciliation spectaculaire.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes