Elle tue trois hommes et en poignarde deux autres au hasard

Une jeune femme de 31 ans, qui a reconnu avoir tué trois hommes avant de se débarrasser des corps dans des fossés, a été condamnée vendredi à la prison à vie par un tribunal de Londres. Le juge l'a qualifiée de "tueuse en série cruelle, calculatrice, égoïste et manipulatrice".

Joanna Denneby n'a exprimé aucun remords pour le meurtre de ces trois hommes qu'elle connaissait, mais a présenté ses excuses pour deux tentatives de meurtres sur des inconnus, commises alors qu'elle était en fuite l'année dernière en Angleterre.

La femme a plaidé coupable des meurtres de Lukasz Slaboszewski, 31 ans, de Kevin Lee, 48 ans, et de John Chapman, 56 ans, à Peterborough, dans l'est de l'Angleterre, ou dans la région, sur une période de dix jours.

Ses trois victimes, le propriétaire de son logement, un colocataire et un ami, ont été poignardées. Le corps de Kevin Lee, son propriétaire, avec qui elle avait eu une liaison, a été découvert vêtu d'une robe de sequins noirs et dans une posture sexuelle, selon la description faite lors du procès.

Promeneurs poignardés au hasard

Lorsque les corps ont été découverts, Joanna Dehenny s'est enfuie à Hereford, près du Pays de Galles, où elle a poignardé à plusieurs reprises deux hommes qui promenaient leurs chiens, choisis au hasard. Les deux hommes ont survécu.

Selon le juge, elle aurait confié à un psychiatre: "J'ai tué pour voir comment, je me sentirais, pour voir si j'étais aussi froide que je pensais l'être, ensuite j'y ai pris goût". La jeune femme a ri et souri à l'énoncé de sa peine.

Trois hommes ont également été condamnés pour complicité. L'un d'eux, qui s'est enfui avec elle et conduisait la voiture lors des deux tentatives de meurtres, a été condamné à une peine minimale de 19 ans de prison.

/ATS


Actualisé le