Elles défilent nues à Paris contre "l'oppression" arabo-musulmane

La Journée de la femme a été célébrée samedi à travers le monde. A Alger, Beyrouth et Madrid notamment, des manifestations ont réuni des milliers de personnes exigeant l'égalité des droits et la protection contre les violences domestiques. A Paris, sept femmes ont manifesté dans le plus simple appareil.

En Espagne, des milliers de manifestants ont sillonné les villes pour réclamer l'égalité dans le travail et s'opposer à la volonté du gouvernement de droite de restreindre le droit à l'avortement.

Ils se sont focalisés sur la défense des droits des femmes au travail dans un pays où le chômage frappe 26% de la population active malgré la sortie de l'Espagne de la récession en 2013.

Les manifestants ont aussi exprimé leur colère vis-à-vis des projets du gouvernement conservateur de mettre un terme au droit des femmes d'avorter jusqu'à 14 semaines de grossesse. Un projet de loi en ce sens doit être soumis prochainement au Parlement.

Parisiens mobilisés

Paris aussi a vu des milliers de personnes se mobiliser derrière une banderole proclamant: "Halte aux violences faites aux femmes".

Sept manifestantes, qui se sont présentées comme des militantes du monde arabe et musulman, ont protesté nues devant la pyramide du Louvre. Munies de drapeaux tunisien, iranien, arc-en-ciel et français, elles se sont dévêtues devant l'entrée du musée, avant de marcher sur le rebord des bassins qui jouxtent la pyramide. Elles ont scandé "liberté, laïcité, égalité".

Une des manifestantes a lancé en anglais "aujourd'hui c'est la journée internationale des femmes" à l'un des policiers présents, qui lui a rétorqué "c'est pas une raison pour se balader à poil".

A Alger et Beyrouth

En Algérie, plusieurs dizaines de personnes ont manifesté dans la capitale Alger, brandissant des banderoles en hommage aux centaines de femmes assassinées par les islamistes dans les années 1990.

Enfin, à Beyrouth, près de 4000 manifestants se sont rassemblés pour réclamer la ratification d'un projet de loi contre la violence conjugale.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus