Encore un millier de migrants sauvés ce week-end

Un millier de migrants ont été sauvés ce week-end au sud de l'île italienne de Lampedusa. Ils se trouvaient à bord de plusieurs embarcations et comptaient parmi eux 64 mineurs et un nouveau-né, a annoncé lundi la Marine de guerre italienne.

Des hélicoptères faisant partie du dispositif militaire aéronaval "Mare Nostrum", mis en place par le gouvernement italien à l'automne dernier, ont repéré les deux premières embarcations dimanche matin. En raison du nombre trop important de migrants à bord, les bateaux présentaient des risques de naufrage et l'alerte a immédiatement été donnée.

Les migrants récupérés dans ces bateaux, 244 dans l'un (dont 41 femmes et 11 mineurs) et 263 dans l'autre (dont 30 femmes, 35 mineurs et un nouveau-né), ont été accueillis par plusieurs navires de guerre.

Ils s'ajoutent à ceux déjà sauvés les jours précédents, le nombre de migrants s'élevant au total en 72 heures à 1079, dont 816 se trouvent déjà à bord du navire "San Giusto", en route vers le port sicilien d'Augusta.

Dix fois plus en janvier 2014

Le nombre de réfugiés qui débarquent sur les côtes en Italie a été multiplié par dix en janvier, traduisant "le flux incessant et massif de migrants" en cours depuis l'été dernier, selon le ministère de l'Intérieur. Pendant les 30 premiers jours de 2014, les migrants débarquant sur les côtes italiennes ont été au nombre de 2156, contre 217 en janvier 2013.

En 2013, 2925 embarcations diverses ont accosté en Italie, en augmentation de 325% par rapport à 2012, avec à leur bord 42'925 personnes, dont 3818 mineurs. La majorité d'entre eux - 37'886 - sont arrivés en Sicile, dont 14'753 sur la seule île de Lampedusa, principale porte d'entrée en Europe des migrants arrivant d'Afrique.

"Mare Nostrum" est le nom d'une opération menée par l'Italie, avec la collaboration d'autres pays, afin de lutter contre le trafic des êtres humains.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes