Enlèvement de Cleveland : 977 chefs d'accusation contre Castro

Un grand jury a porté vendredi à 977 le nombre des chefs d'accusation retenus contre Ariel Castro. L'ex-chauffeur de bus est accusé d'avoir séquestré et violé pendant une dizaine d'années trois jeunes Américaines dans sa maison de Cleveland, dans l'Etat de l'Ohio (nord).

Les charges couvrent la période allant d'août 2002, date à laquelle a disparu la première jeune fille, jusqu'au mois de mai 2013 quand toutes les trois Américaines ont été retrouvées vivantes, a indiqué dans un communiqué le procureur du comté de Cuyahoga.

Un grand jury avait en juin relevé 329 chefs d'inculpation contre l'ancien chauffeur au chômage couvrant la période des quatre premières années de captivité des jeunes filles. Ces chefs comprenaient deux inculpations pour meurtre aggravé pour avoir frappé une de ses captives enceinte jusqu'à ce qu'elle fasse une fausse couche.

"Les inculpations d'aujourd'hui nous rapprochent de la conclusion de cette horrible affaire", a indiqué le procureur Timothy McGinty. "L'enquête continue, ainsi que la préparation du procès", a-t-il dit.

Outre les deux inculpations pour meurtre aggravé, les charges comprennent 512 chefs d'accusation pour kidnapping, 446 pour viol, sept pour agression sexuelle, six pour agression criminelle, trois pour mise en danger d'un enfant et une pour possession d'objets criminels.

Convocation début août

Ariel Castro, 52 ans, qui a plaidé non coupable, doit encore comparaître mercredi pour de nouvelles charges. Le juge Michael Russo avait auparavant prévu de convoquer un jury le 5 août.

L'accusation réfléchit toujours à l'éventualité de demander la peine de mort contre Castro, en raison des inculpations pour meurtre aggravé.

Mardi, les trois jeunes femmes, Michelle Knight, 32 ans, Amanda Berry, 27 ans et Gina DeJesus, 23 ans, ont publié un message vidéo pour remercier les Américains de leur soutien.

Castro avait été arrêté début mai après qu'une de ses victimes, Amanda Berry, fut parvenue à s'enfuir de la maison où elle était retenue en compagnie des deux autres jeunes femmes.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes