Explosion d'un immeuble à Prague: une quarantaine de blessés

Une explosion dans un immeuble du centre historique de Prague a fait lundi matin une quarantaine de blessés, selon les secours de la capitale tchèque. L'incident serait dû à une fuite de gaz."Une quarantaine de personnes ont reçu des soins à l'hôpital, il s'agissait essentiellement de blessures légères", a déclaré la porte-parole des services de secours Jirina Ernestova. "Quelques blessures graves ne sont pas à exclure. Nous vérifions s'il y a d'autres personnes sous les décombres", a-t-elle ajouté. La télévision publique CT 24, elle, a fait état de 55 blessés.L'explosion a très probablement été due au gaz, a de son côté indiqué le porte-parole de la police, Ludek Hulan. "La police privilégie cette version", a-t-il souligné.Vitres brisées"La déflagration a brisé les fenêtres des immeubles dans plusieurs rues adjacentes", a aussi dit M. Hulan. Un photographe de l'AFP a vu plus d'une dizaine de personnes avec des blessures provoquées par l'éclatement des vitres. Environ 220 personnes, qui se trouvaient dans plusieurs bâtiments, ont été évacuées.L'arrivée du gaz a été coupée dans une vingtaine d'immeubles du quartier. Selon des témoins cités par les médias tchèques, on pouvait sentir l'odeur du gaz dans la rue où s'est produit l'explosion.L'immeuble touché par l'explosion se trouve dans la rue Divadelni ("Rue du Théâtre") située à proximité du Théâtre national de Prague, de l'Académie des Sciences, du célèbre café praguois "Slavia" ainsi que du siège de l'Académie du cinéma (FAMU) et de la Faculté des sciences sociales de l'Université Charles.PaniqueL'explosion a provoqué une forte panique parmi les étudiants et les enseignants des deux écoles supérieures, qui craignaient une attaque terroriste dans un premier temps, selon un témoignage diffusé par CT 24."Je suis profondément touché par la tragédie qui a eu lieu dans la rue Divadelni, lors de cette explosion du gaz", a indiqué le Premier ministre tchèque Petr Necas, dans un communiqué. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes